Craquement pendant séance d'ostéopathie

Le craquement articulaire est le sujet qui revient régulièrement lorsqu’il est question d’ostéopathie. Qu’est ce que le craquement ? Pourquoi l’ostéopathe fait “craquer” ou non les articulations ? A quoi sert le craquement ?


Le “crack”, qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, le bruit de craquement apparait sans raison particulière au quotidien. En effet, lors de la mise en tension d’une articulation, ce bruit étonnant peut apparaitre.

Vous êtes nombreux à demander à votre ostéopathe s’il est normal que “vos chevilles ou vos genoux craquent tous seuls”. Certains indiquent également qu’ils “se font craquer eux-même”.

Toutes vos articulations peuvent bouger avec fluidité grâce au liquide synovial situé entre les surfaces des os. Ce liquide renferme des petites bulles de gaz.

Donc, lors d’un mouvement rapide de l’articulation et sa mise en tension, ces petites bulles vont éclater et entrainer ce “crack” significatif et non douloureux. Il ne s’agit absolument pas du craquement des os.


Pourquoi l’ostéopathe peut faire “craquer” ?

Au cours de sa formation, votre ostéopathie apprend un panel important de manipulations pour redonner la mobilité optimale à vos articulations.

Les techniques entrainant un craquement articulaire (“cracking” ou “thrust”) ne sont pas les seules que celui-ci peut utiliser pendant une séance.

De ce fait, elles seront utilisées en fonction de chaque patient et du type de blocage, votre ostéopathe doit s’adapter à chacun, surtout si vous n’êtes pas d’accord.

Alors, si pendant la séance, votre ostéopathe est amené à en pratiquer, il est important de savoir que ces techniques ne sont pas douloureuses, elles sont simplement surprenantes et n’ont aucune conséquence néfaste.

Pour conclure, le “crack” n’est pas synonyme de gage de réussite, le plus important étant votre soulagement et une bonne mobilité articulaire.


Prendre rendez-vous


Quelques petites articles qui parlent du craquement:

Sophia FASSI FIHRI - Ostéopathe D.O.

Diplomée d'ostéopathie depuis 2016, j'ai choisi ce métier par passion pour les métiers thérapeutiques manuels. Mon but est de soulager vos douleurs et donc d'améliorer votre bien-être quotidien. Chaque patient étant différent, j'adapte mes techniques afin de répondre aux besoins de chacun.